La nouvelle résidence de coliving de Créteil redonne vie à l’ancien centre de tri postal

By Laurent

Imaginez un espace de vie moderne et dynamique qui remplace l’ancien centre de tri postal de Créteil. Cette résidence de coliving aux portes de Paris pour étudiants et jeunes actifs, prévue pour fin 2025, transformera radicalement le paysage urbain de cette ville. Découvrez les détails de ce projet ambitieux qui vise à répondre à une demande croissante de logements tout en réinventant le cadre de vie.

Un projet ambitieux pour transformer Créteil

L’historique centre de tri postal de Créteil, fermé en 2016, a laissé place à un vaste chantier. Après avoir servi d’hébergement d’urgence pour des réfugiés pendant deux ans et demi, le bâtiment a été démoli. Camille Gehin, directrice générale adjointe chez La Poste Immo, souligne : « D’habitude, nous préférons conserver plutôt que démolir, mais, au vu de l’état de ce bâtiment des années 1970 et de sa configuration, nous n’avions pas d’autre choix. »

Ainsi, près de 20 000 tonnes de béton ont été évacuées, laissant un champ de terre prêt pour de nouveaux projets. En 2023, Icade a repris l’intégralité du projet initialement cocréé avec La Poste sous la société Arkadea.

Une résidence de coliving pour étudiants et jeunes actifs

Le cœur de ce nouveau développement est une résidence de coliving à Créteil conçue pour accueillir 500 personnes. Ce projet, situé à proximité de l’Université de Paris Est Créteil, répond à une forte demande de logements étudiants. Thomas Séguy, directeur des opérations de The Boost Society, explique : « Ce projet est né d’une demande puisqu’il y a 35 000 étudiants à Créteil. L’Upec accueille chaque année de nouveaux étudiants alors qu’il n’y a que 1 000 lits en résidence privée sur la ville. »

À lire aussi  Pourquoi le coliving séduit toujours plus d’étudiants en 2024

La résidence, dessinée par l’agence d’architecture EDCM, comprendra 497 logements allant du T1 au T6, avec des espaces communs, une zone de restauration, des espaces de coworking et même une salle de cinéma.

Logements sociaux et verts pour un quartier rénové

À côté du campus, 139 logements sociaux et en accession seront construits. Charles-Emmanuel Kuhne, directeur général d’Icade Promotion, précise : « Il y a 38 logements en accession dont 21 sont déjà commercialisés, 71 logements locatifs intermédiaires, et 30 logements locatifs sociaux achetés par Toit et Joie. »

Les immeubles s’élèveront sur cinq niveaux avec des balcons, loggias ou terrasses pour chaque appartement. Le terrain, autrefois imperméabilisé, sera reverdi avec 6 000 m² de pleine terre, 5 000 m² de toitures végétalisées et 900 arbres plantés.

Vers une intégration urbaine améliorée

Laurent Cathala, maire de Créteil, envisage déjà les prochaines étapes : « Il faudra aller au-delà jusqu’au carrefour Pompadour pour faciliter les circulations douces, améliorer l’environnement et faire en sorte que ces quartiers soient pleinement insérés dans le tissu urbain. »

Ainsi, cette transformation de l’avenue Maréchal Foch ne se limite pas à la construction de nouveaux logements, mais vise à revitaliser l’ensemble du quartier pour le rendre plus agréable et fonctionnel pour ses habitants.

Recevez nos dernières infos !

Laisser un commentaire

×