Des maisons étudiantes en coliving interdites de fête par la mairie de Fontainebleau

By Laurent

La mairie de Fontainebleau vient de prendre une décision radicale : interdire les fêtes dans certaines maisons en coliving. Parents d’étudiants, découvrez pourquoi cette mesure pourrait bien vous concerner.

Le coliving, un concept prisé mais controversé

Depuis quelques années, le coliving a le vent en poupe. Ce mode de vie partagé séduit particulièrement les étudiants, offrant un cadre convivial avec des espaces communs propices aux échanges. À Fontainebleau, cette tendance connaît cependant des dérives, amenant la municipalité à intervenir de manière ferme.

Quatre maisons, regroupant principalement des étudiants de l’Insead, sont désormais sous le coup d’une interdiction de fêtes jusqu’à la fin octobre. Cette mesure drastique fait suite à de nombreux débordements rapportés par les voisins, excédés par le bruit et les nuisances nocturnes.

« Faire la fête quand on est étudiant, c’est normal, mais il faut respecter ses voisins, c’est du civisme. » déclarent les autorités locales.

Les parents, qui financent souvent ces logements, espéraient un environnement propice au travail et non un lieu de festivités incontrôlées.

Résidences coliving : une alternative sécurisante pour les parents

Face à ces incidents, les parents pourraient se poser des questions sur le choix du coliving pour leurs enfants. Pourtant, toutes les formes de coliving ne se valent pas.

À lire aussi  Réduisez votre stress étudiant grâce au coliving : améliorez votre bien-être mental et physique

Pour garantir un cadre de vie serein et respectueux, il est recommandé d’opter pour des résidences coliving plutôt que des maisons en coliving. Les résidences, généralement gérées par des professionnels, assurent une meilleure régulation des comportements et un respect strict des règles de vie commune.

Les parents soucieux de la qualité de vie de leurs enfants peuvent se tourner vers ces résidences pour éviter les mauvaises surprises. En effet, ces structures veillent à instaurer un cadre propice aux études, tout en limitant les excès liés aux soirées étudiantes.

Guide gratuit : Bâtir sa fortune avec l’immobilier

PDF téléchargeable + 4 vidéos explicatives

Fontainebleau, un cas révélateur

La situation à Fontainebleau n’est pas isolée. De nombreuses villes universitaires comme Paris, Bordeaux, Lyon ou Marseille doivent faire face aux mêmes défis. Les municipalités cherchent un équilibre entre l’accueil des étudiants et le maintien de la tranquillité publique. La décision de Fontainebleau pourrait bien inspirer d’autres villes à adopter des mesures similaires.

Les parents sont donc invités à rester vigilants et à privilégier les solutions de coliving qui garantissent un cadre de vie équilibré. En choisissant des résidences coliving gérées de manière stricte, ils peuvent offrir à leurs enfants un environnement propice à la réussite académique sans les nuisances des fêtes excessives.

N’hésitez pas à partager cet article avec d’autres parents et à donner votre avis ou poser vos questions en commentaire. Ne laissez pas les autres dans l’ignorance et participez à la discussion sur l’avenir du coliving étudiant.

À lire aussi  Logement étudiant : 5 Raisons de choisir le coliving pour booster l’apprentissage de votre enfant
Recevez nos dernières infos !

Laisser un commentaire

×