Coliving ou colocation : comment choisir entre ces deux modes de vie ?

By Laurent

Vous êtes à la recherche d’un logement partagé, mais vous hésitez entre coliving et colocation ? Découvrez dans cet article comment faire le bon choix pour vous !

La popularité des logements étudiants sur les campus diminue, tandis que les studios meublés sont souvent trop coûteux pour les jeunes travailleurs et étudiants. Sans aide, comme celle du CROUS, les résidences universitaires deviennent inaccessibles pour beaucoup. C’est dans ce contexte que la colocation s’est imposée comme une solution rentable pour obtenir son premier appartement, souvent à proximité des transports en commun ou des villes étudiantes. Récemment, le coliving est apparu, offrant une alternative moderne et innovante. Voici un aperçu des avantages et des particularités de ces deux modes de vie pour vous aider à faire votre choix.

Les atouts de la colocation

Opter pour une colocation peut être un excellent choix en termes de stabilité et de convivialité. La colocation permet souvent de signer un contrat de bail commun, ou bail solidaire, qui renforce l’esprit d’équipe entre les colocataires. Ce type de bail engage tous les colocataires à respecter les obligations du contrat, créant ainsi une véritable communauté.

Vivre en colocation, c’est aussi bénéficier de son propre espace d’intimité, généralement sous la forme d’une chambre privative, parfois avec salle d’eau attenante. Pour ceux qui détestent la solitude et recherchent une vie sociale animée, la colocation est idéale. Elle permet de rencontrer des personnes de divers horizons : étudiants, jeunes actifs, cadres, seniors, ou même des couples. Cette diversité enrichit l’expérience de vie partagée et favorise les échanges culturels et sociaux.

« Vivre au milieu de la diversité culturelle et sociale est un point fort de la vie en coloc. »

À lire aussi  650 euros par mois pour cette maison en coliving aux portes de Paris

Les avantages du coliving

Le coliving est une alternative récente à la colocation traditionnelle. Il se distingue par une offre de services additionnels et une plus grande intimité pour chaque résident. Les espaces privés en coliving sont souvent plus grands, avec des studios meublés plutôt que de simples chambres.

Les parties communes en coliving sont également plus vastes et mieux équipées, avec des prestations haut de gamme comme des vélos électriques, des piscines, des bibliothèques, ou des espaces de coworking. Ces services sont inclus dans le loyer, permettant ainsi de réaliser des économies sur des dépenses telles que le télétravail dans des bureaux partagés.

De plus, le coliving offre une plus grande flexibilité, notamment pour les personnes ayant des animaux de compagnie. Les colivers peuvent bénéficier d’un environnement plus adapté, sans les contraintes imposées par la présence d’autres colocataires.

« Un encadrement des loyers existe pour la pratique du coliving, ce qui vous assure de ne pas payer un montant du loyer trop élevé par rapport à de la colocation. »

Comment choisir entre colocation et coliving ?

Le choix entre colocation et coliving dépend principalement de votre personnalité et de vos besoins quotidiens. Si vous appréciez les moments de solitude et préférez un cadre de vie plus intime, le coliving peut être la meilleure option pour vous. Ce mode de vie convient particulièrement à ceux qui recherchent un logement tout équipé, avec des services supplémentaires et une certaine flexibilité.

En revanche, si vous aimez partager les tâches ménagères, organiser des soirées avec vos colocataires, et créer des liens sociaux forts, la colocation traditionnelle est faite pour vous. Elle est souvent moins coûteuse, surtout dans les grandes villes, et offre un espace de vie plus confortable que les résidences universitaires.

À lire aussi  Pourquoi le coliving attire tous les patrons de startups !

Ce qu’il faut retenir

Que vous passiez par une agence immobilière ou de particulier à particulier, le choix de votre mode de location doit se faire en fonction de vos préférences et de vos besoins. Vous pouvez essayer le coliving pour quelques mois et, si ce n’est pas à la hauteur de vos attentes, opter pour une colocation traditionnelle.

Pour trouver votre colocation ou votre location en coliving idéale, connectez-vous sur l’espace d’annonces en ligne Koliving. Vous y découvrirez des options adaptées à votre style de vie et à votre budget.

Pour aller plus loin

Quels sont les inconvénients de la colocation ?

Les principaux inconvénients de la colocation résident dans la nécessité de supporter les habitudes et la présence des autres colocataires, ce qui peut être difficile pour ceux qui apprécient la solitude.

Quel bail pour le coliving ?

En fonction de la durée de location envisagée, on optera pour un bail mobilité pour les courtes périodes (1 à 10 mois) ou un bail annuel classique selon la loi Alur pour les durées plus longues.

Quel bail pour la location de chambre chez l’habitant ?

Il n’existe pas de bail spécifique pour la location chez l’habitant. Les alternatives incluent le bail de location étudiante (9 mois) ou le bail mobilité pour plus de flexibilité, selon les critères d’éligibilité.

Recevez nos dernières infos !

Laisser un commentaire

×